Actualité juridique


06.09.2019 - Déséquilibre significatif au détriment des vendeurs tiers : amende de 4 millions d’euros pour Amazon

La plateforme de vente en ligne Amazon a été condamné à payer une amende de 4 millions d’euros pour clauses abusives créant un déséquilibre significatif au détriment des vendeurs tiers.  

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a ouvert une enquête à l’encontre de la plate-forme de vente en ligne Amazon. Elle l'a soupçonnait d’avoir mis en place des pratiques restrictives de concurrence. La DGRRCF a saisi la justice et a réclamé une amende civile de 9,5 millions d’euros. Le 2 septembre 2019, le tribunal de commerce de Paris relève des clauses contractuelles "manifestement déséquilibrées" envers des vendeurs tiers passant par la plate-forme. Or, l’article L. 442-6 du code de commerce interdit "de soumettre ou de tenter de soumettre un partenaire commercial à des obligations créant un déséquilibre significatif dans les droits et obligations des parties". Le tribunal condamne Amazon à payer une amende de 4 millions d’euros. Par ailleurs, le tribunal condamne Amazon à modifier six de ces clauses dans les 180 jours, sous peine d'une astreinte de 10.000 € par jour de retard, portant notamment sur des changements unilatéraux aux contrats, l'imposition de délais de livraison, voire d'une garantie en cas de non-respect de ces délais.


Retour aux actualités